Pandémie, fermeture des écoles, confinements, télétravail, école à la maison… Les années 2020 et 2021 ont mis à l’épreuve les parents. Mais ce début d’année 2022 n’est pas simple non plus, et les familles sont à bout :

Blog

> Pour une parentalité éclairée

6 idées pour occuper son enfant à la maison le mercredi

Emilie Cornern / Publié le 7 juillet 2022

5 min de lecture

5 min de lecture

occuper son enfant le mrecredi

Partage :

Organiser la rentrée scolaire, c’est aussi décider du programme dédié aux temps extra-scolaires ! Parmi eux, le mercredi, jour des enfants par excellence. Activités musicales, créatives, artistiques, sports collectifs, sports individuels, sports de combat… Le choix ne manque pas, que l’on habite en ville ou à la campagne.

Mais les enfants ne sont pas toujours attirés par une de ces activités, ou sont encore trop petits, ou trop fatigués par le rythme scolaire déjà conséquent. Et parfois on ne peut pas se permettre de jouer le taxi toute la journée !

Alors comment occuper sa petite tribu le mercredi lorsqu’on reste à la maison ? Nous vous proposons aujourd’hui quelques idées originales et enrichissantes pour vos marmots. Attention spoiler : certaines peuvent même se passer de votre présence !

1. Le laisser vivre à son rythme… mais dans une autre langue !

On a trop souvent tendance à vouloir pousser nos enfants à multiplier les activités le mercredi. C’est vrai, cette journée sans école peut être l’occasion de se défouler grâce à une activité sportive, de voir naître des talents créatifs ou musicaux… Mais si les mercredis bien remplis conviennent à certains enfants, il n’en est pas de même pour d’autres. Selon leur âge et leur sensibilité, certains enfants préfèrent rester à la maison et vivre à leur propre rythme.

Si on vous disait que vous pouvez permettre à votre enfant de passer le mercredi dans votre cocon, à son rythme et en suivant ses envies, tout en apprenant une nouvelle langue ? C’est possible grâce aux ateliers d’immersion linguistique.

Le principe est simple : chaque mercredi, un éducateur bilingue intervient à votre domicile pendant 4h. Il suit la personnalité et les besoins de votre enfant pour lui proposer des activités de vie pratique, ludiques ou créatives… tout en communiquant avec lui dans sa langue natale. La seule règle commune est de ne pas parler français en présence de l’éducateur. A part cela, les ateliers sont 100% personnalisés, pour être sûr que votre enfant y adhère… Un simple atelier pâtisserie, un jeu de construction, une balade au parc… peuvent être autant d’occasion d’acquérir du vocabulaire sans s’en rendre compte ! N’hésitez pas à découvrir notre offre Je fais en immersion linguistique.

2. Vivre au fil des saisons

Au fil des décennies, nous nous sommes éloignés du ressenti des différentes saisons du calendrier, en particulier dans les grandes villes… Et si on profitait du mercredi pour redonner aux saisons l’importance qu’elles méritent ?

Chaque mercredi peut être l’occasion d’une activité liée à la nature et aux saisons. En septembre, on part cueillir des mûres. En revenant à la maison, on peut confectionner un gâteau ou de la confiture selon l’importance du butin ! Idem au fil des mois avec les champignons, les châtaignes, les jonquilles… C’est aussi l’occasion à chaque fois de confectionner des nomenclatures classifiées sur les fruits des bois, les fruits à coques, les fleurs…

Pendant l’hiver, même s’il fait froid, on n’hésite pas à continuer les activités en plein air. C’est bon pour l’immunité de toute la famille ! Laissons les enfants sauter dans les flaques, toucher la terre, marcher pieds nus dans l’herbe… Si on a la chance de vivre dans une région où il neige, on équipe toute la famille pour pouvoir profiter des batailles de boules de neige, des créations d’igloo et de bonhommes de neige, et des courses en luge !

On pense aussi à toutes les activités manuelles à base d’objets de la nature : feuilles rousses de l’automne, pommes de pains, fleurs séchées… On crée des herbiers, des cartes de vœux, des couronnes à fixer sur la porte… Et bien sûr on n’oublie pas d’utiliser les différentes fêtes et célébrations (Halloween, Noël, Pâques…) qui aident également l’enfant à se situer dans le temps. Si on a l’espace suffisant à la maison, on peut créer une table ou une étagère qui évolue au fil des saisons.    

Au fil des années, ces différentes activités deviendront de vrais rituels pour vos enfants, leur permettant de se situer dans le calendrier. On est prêt à parier qu’elles feront aussi partie de leurs plus beaux souvenirs d’enfance !   

Si vous n’avez pas la possibilité d’être avec vos enfants le mercredi, ne vous inquiétez pas, on a pensé à tout ! Nos Maria-sitters se feront un plaisir de proposer ces activités ludiques à vos enfants pendant leur temps de garde à la maison grâce à l’offre « Je Suis »

3. Explorer la pédagogie Montessori

On ne présente plus la pédagogie Montessori, très en vogue depuis plusieurs années ! Vous êtes peut-être même déjà convaincu par ses vertus. Et pourtant… écoles trop chères, matériel à acheter, manque de temps… Vous n’avez pas réussi à la mettre en place pour vos enfants.

Cessez de vous culpabiliser et souvenez-vous qu’il faut un village pour élever un enfant. Ce qu’il vous manque, c’est la perle rare qui fera rentrer la pédagogie Montessori chez vous !

Avec notre offre d’ateliers Montessori pendant les temps de garde, les pédagogies alternatives deviennent accessibles à tous ! Un éducateur formé intervient chez vous 4 heures par semaine et propose à votre/vos enfant(s) des activités pédagogiques tout en utilisant la posture bienveillante prônée par Maria Montessori. Parfait pour occuper votre tribu le mercredi tout en vous évitant de vous déplacer !

Une belle occasion pour votre enfant de développer son autonomie et de mieux comprendre certaines notions vues à l’école à la lumière des pédagogies actives. Ces ateliers renforceront sa confiance et son estime de lui-même, tout en l’amusant.

De votre côté, après une pause bien méritée pendant la séance, vous bénéficierez des conseils d’un professionnel pour appliquer la pédagogie Montessori au quotidien : aménagement de l’espace, mise à disposition de matériel favorisant l’autonomie de l’enfant… Sûrement le coup de boost dont vous aviez besoin !

4. Prendre soin de soi en famille

Oui, le mercredi est le jour des enfants, mais on n’est pas pour autant obligé de s’oublier soi-même ! SI vous avez la chance d’être avec votre ou vos enfant(s) ce jour-là, vous pouvez organiser des moments de détente en famille pour faire le plein d’énergie pour finir la semaine.

Pourquoi ne pas découvrir le yoga ou la sophrologie en famille ? Des ateliers parent/enfant sont organisés un peu partout en France pour vous lancer si vous êtes novices. Vous y obtiendrez de précieux conseils pour reproduire certains exercices à la maison. En ce qui concerne le yoga, les postures les plus basiques peuvent être réalisées par les enfants dès 3 ans. N’hésitez pas à télécharger et imprimer des cartes de yoga des animaux pour les intéresser à coup sûr.

La sophrologie est aussi accessible aux enfants dès 4 ans, ou à partir du moment où ils sont capables de reproduire une consigne d’exercice simple. Vous pouvez retrouver les conseils d’une sophrologue sur notre blog.

Le yoga, la méditation, la relaxation ou la sophrologie sont des outils que l’on peut utiliser pour mettre en place des rituels qui apprennent aux enfants à se calmer, à maîtriser leur mouvement, leur respiration, leurs émotions. Ces moments partagés en famille vous permettront vous aussi de retrouver calme et sérénité.

Si vous trouvez votre enfant trop jeune ou peu réceptif aux exercices proposés, n’hésitez pas à lui proposer pour commencer d’autres activités de retour au calme comme le modelage ou le coloriage. Le travail des mains est aussi une forme de méditation !

5. Se retrouver en cuisine

S’il y a une activité fédératrice et capable de lier l’utile à l’agréable, c’est bien la cuisine ! Sucré ou salé, l’éventail des possibilités est infini… On peut chaque semaine se fixer un nouveau défi avec une recette à réaliser ensemble.

Cela permet de passer du temps en famille, et on travaille mine de rien un tas de compétence avec les enfants : la motricité fine (« il faut que tu casses l’œuf en séparant le blanc du jaune »), la lecture avec la recette à comprendre (« tu peux me dire s’il y a de la farine dans la recette ? »), les maths (« la recette dit ½ litre, ça fait combien en décilitres ? »), et bien sûr l’autonomie et le développement de la confiance en soi et de l’estime de soi. Les enfants sont si fiers de faire déguster à leurs proches ce qu’ils ont fait eux-mêmes !

On obtient tout en s’amusant un bon petit plat pour le dîner ou une belle pâtisserie maison pour le goûter. On commence par des gâteaux simples à réaliser avec les touts petits, comme un bon vieux gâteau au yaourt, puis au fur et à mesure des années on va pouvoir impliquer l’enfant dans le choix des recettes en lui demandant ce qu’il voudrait apprendre à faire.

C’est aussi l’occasion d’apprendre la persévérance avec les recettes les plus difficiles, qu’il va falloir réaliser plusieurs fois avant d’être vraiment satisfait du résultat. On montre à l’enfant comment accepter l’échec, en prenant du recul et en riant de la situation (« on va se casser une dent en mangeant nos cookies ! »). Bref, la cuisine, c’est l’école de la vie !

6. Travailler sur un grand projet

Ce n’est pas parce qu’on reste à la maison le mercredi qu’on ne peut pas être créatif ! Les activités isolées le mercredi c’est bien, mais pourquoi ne pas trouver un fil conducteur pour s’amuser en famille pendant plusieurs semaines ?

On peut choisir de créer un livre ou un magazine par exemple. Votre marmot est fan de petites bêtes ? Offrez-lui un appareil photo adapté à son âge, et c’est parti pour des heures passées à la recherche d’insectes à photographier ! Les mercredis suivants peuvent être consacrés au tri des photos puis aux recherches sur les petites bêtes en question : les enfants, curieux de nature, sont souvent ravis de mieux connaître les insectes (ou autres animaux), leurs habitudes, leur taille, ce dont ils se nourrissent, etc. Ensuite on réunit le tout en travaillant ensemble avec un logiciel sur tablette ou ordinateur. Au bout de quelques semaines, on peut enfin imprimer son œuvre : quel bonheur !

Planifier un projet sur plusieurs semaines permet aux enfants d’apprendre à s’organiser et à anticiper. Savoir faire preuve de patience, et ne pas se laisser impressionner par une tâche conséquente sont des atouts pour leur futur. Sans parler de tout ce temps passé avec vous, qui représente un cadeau précieux.

Dans le même esprit, on peut monter une pièce de théâtre ou réaliser un petit film. On part de la création d’une histoire, on écrit un scénario, on distribue les rôles, on crée des costumes et des décors… On peut ensuite programmer une représentation pour Noël ou pour un anniversaire, ou offrir le petit film comme cadeau à un être cher.

Nos derniers articles

Comment éduquer à la paix ?

Pour Maria Montessori, qui voit l’éducation « comme une aide à la vie », le but ultime de l’éducation devrait être d’atteindre...

Nous suivre